24 février 2008

Y a plus de saison ...

Eté ?

ou


Hiver ?

Nous testons un nouvel endroit, beaucoup plus au Sud.
Comme d'habitude, un petit pique-nique (bon j'ai oublié le pain, alors il est un peu plus frugal et nous sommes un peu énervés quand Timothée laisse tomber la moitié de son tuperrware de salade composée...).

De l'escalade !


Et beaucoup de lévitation, on vous l'avait dit que Fontainebleau était un lieu de zénitude.






Nous restons plus longtemps que d'habitude car Julien peine à nous retrouver sur son fier destrier.


A 17h, 17°C. Finalement on dirait bien que c'est l'été...


23 février 2008

Pour Valérie, Philippe et Julien

Comment faire manger des épinards aux enfants ?

En passant deux heures à préparer une recette italienne...
Des boulettes d'épinard dorées à la poêle tirées du livre "la cuillère d'argent" offert pour mon anniversaire.
La cuisine italienne c'est bon, mais ça prend du temps. Et ça plait aux petits et aux grands.

20 février 2008

Un diner chez "ze kitchen gallery"

Quai des grands Augustins

(William Ledeuil)
Verdict : nourriture très bonne et raffinée. Mon veau de lait archi-fondant.
Décor joli mais froid.
Le souci : l'absence de tout tissu, tenture et la présence de la cuisine dans un coin, avec des tables plutôt serrée rendent le lieu bruyant et il est difficile d'avoir une conversation très suivie.
Le service, vu le niveau de prix, pourrait également être amélioré.

17 février 2008

Aller-retour à Auvernaux

Et oui il y a du soleil à Auvernaux

Paul-Antoine a pu s'entraîner un petit peu, j'étais dispensée à cause de mon entorse.

La passion pour le tennis de Marin ne s'est pas démentie, il s'exerce aux coups droits avec application. Nous avons trouvé un beau terrain de jeu sur le côté ouest d'Auvernaux, près du parking.



Puis nous retrouvons nos spots favoris, bien abrités du vent, car tout de même la bise souffle.

Parfois le parisien, on l'aime bien. Comme lorsqu'il me récupère mon portefeuille dans le bus 91 et que je peux le chercher intact à la station centrale des bus le dimanche. Je n'ose l'avouer, c'est la deuxième fois cette année pour mon portefeuille, et cela m'est arrivé deux fois de perdre (et retrouver) mon sac à main dans le métro.

Et un petit pounti vite fait pour le dîner !

16 février 2008

Notre abricotier est en fleurs

Comme chaque année, il gèle depuis la nuit

Espérons que le voile d'hivernage sera efficace...

Nous avons vu Marc et Ceylan en visite à la ville. Maelys a bien grandi. Ils ont encore de nouveaux projets, mais pas de scoop en vue ;-)

10 février 2008

Week-end ensoleillé

Et temps printanier

Après une semaine chargée :
  • Jeudi : concerto pour violon de Sibelius par Vadim Repin à Pleyel.
  • Vendredi : diner chez Eric et Anne. Timothée et Julia ont bien fait les fous, pendant que Marin finissait le tome 7 de Harry Potter
Samedi : petit marché et pique nique au "jardin de Marin" comme dirait Zoé. Petites libanises.
Marin rencontre un petit camarade, et trouve moyen de lui lire son pif gadget.


Pendant que je parcours le marché en quête des petits muffins. Avec le beau temps, ils ont été dévalisés.


Le dimanche matin rue du Cherche-midi est toujours aussi calme, quoique vivant.

Savourer Paris à vélo jusqu'à la rue de Charonne jusqu'à mon stage de théâtre et danse.
Pas de chance, un an et deux mois après la première je me suis fait une entorse à l'autre cheville.


Pendant ce temps, après un repas mac do à emporter, les garçons sont partis à Fontainebleau.

Marin, qui s'adonne à tous les sports de ballon avec plaisir et quémande une inscription au cours de tennis, fait une partie de football avec Timothée.



Le coup de boule de Zidane.
Dans les cours de récréations c'est la faute de maseratti parce qu'il avait insulté la mère de zidane

Puis séance d'escalade.


Cette semaine, Paul-Antoine n'a pas pu faire beaucoup de blocs.

03 février 2008

Jardin du Luxembourg

J'ai enfin vu la statue de la liberté

De retour du musée de Cluny où nous avons vu les thermes et surtout la Dame à la licorne, qui mériterait qu'on y passe plus de temps, mais les enfants commençaient à se lasser. La salle est magnifique. Autre curiosité : une dent de narval que l'on a prise autrefois pour une corne de licorne.


Malheureusement, les bateaux n'étaient pas là.



Paul-Antoine, grelottant, est rentré à la maison ; tandis que vêtue de ma doudoune magique, j'ai pu rester avec les enfants à l'aire de jeux, complète, bruyante et payante.

Au début, Timothée se désolait car Marin lui avait indiqué que la moitié des jeux lui étaient interdits (+ de 6 ans). A moitié rassuré par mes dénégations, il s'est progressivement dévergondé grâce au "tire-fesse" et surtout aux tourniquets.

Car il reste au Luxembourg quelques tourniquets , cette espèce en voie de disparition dans les aires de jeux de plus en plus sécurisées.

Ivresse de la vitesse !

Et aussi des cages à singe :

Ah ah vous voulez voir un scoop

C'était presque

Ce sera peut-être pour le week-end vtt...

Sinon François s'est attelé au montage électronique avec passion.


Les enfants privilégiant le circuit à billes.

Bon nouvel an chinois !
Avec une vidéo !

video